Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Fédération > 1er MAI DECLARATION DU BUREAU FEDERAL

1er MAI DECLARATION DU BUREAU FEDERAL

Publié le mercredi 25 avril 2012
Mots-clés : Déclarations

Après le 1er tour de l’Election présidentielle, réussissons un 1er mai puissant et conquérant pour les revendications, la reconquête de la protection sociale, le progrès social et la solidarité internationale dans la perspective du second tour du 6 mai 2012.

La Fédération fait sienne la déclaration confédérale du 24 Avril 2012. Incontestablement, nous nous trouvons dans une période cruciale pour l’avenir du monde du travail et de ses conquêtes sociales.

Les résultats du 1er tour des élections présidentielles font apparaître une forte aspiration à un changement de politique économique et sociale et une condamnation ferme du bilan de Sarkozy. Rappelons que ce dernier s’est largement employé à la casse de la protection sociale et en premier lieu au droit à la retraite à 60 ans.

Mais le score élevé du Front national ne peut nous laisser indifférents. Il est faux de considérer que ce parti pourrait représenter une alternative à la politique libérale menée par Sarkozy. Bien au contraire, le FN représente un véritable danger pour le devenir de la protection sociale et de l’ensemble des salariés, retraités et privés d’emplois.

Le 6 mai prochain aura lieu le 2ème tour des Elections présidentielles. Il n’y a pas d’autre solution que de se battre, et faire battre Nicolas SARKOZY, en contribuant à faire élire un nouveau président. Cependant, c’est d’un véritable changement de politique dont nous avons besoin. Dans cette perspective, la protection sociale peut être un levier puissant pour permettre le développement d’une économie au service de la population.

Ces changements profonds ne se feront pas sans l’intervention forte, unitaire, rassembleuse des salariés, retraités, privés d’emplois…

Le rôle des organisations syndicales sera essentiel. La fédération CGT des organismes sociaux saura prendre ses responsabilités.

Plus que jamais l’heure est à la reconquête de la protection sociale. Dans ce contexte politique, notre campagne de reconquête de la protection sociale prend tout son sens.

Les rassemblements et manifestations unitaires du 1er mai, doivent, plus que jamais être à la hauteur des enjeux, c’est-à-dire riches en participation massive, en revendications, en couleurs et en slogans.

La fédération appelle :
- A développer et amplifier le mouvement initié le 29 Mars 2012 dans toutes nos professions.
- Les salariés des organismes sociaux à participer aux manifestations et à faire du 1er Mai un nouveau temps fort pour la reconquête de la Protection sociale.

1er Mai – 6 Mai, on ne lâche rien !

PDF - 124.5 ko

Lire aussi la déclaration de la CEC...

PDF - 28.4 ko
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé