Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > Sécurité Sociale > URSSAF La fédération reçue au Sénat

URSSAF La fédération reçue au Sénat

Publié le mardi 22 mai 2012
Mots-clés : Recouvrement

Une délégation de la fédération CGT des organismes sociaux a été reçue par Mr Daudigny, Rapporteur Général de la commission des affaires sociales, Président de la mission d’évaluation et de contrôle de la Sécurité sociale (Membre du groupe socialiste et apparentés).

Cette délégation était composée de 5 Camarades issus des Urssaf de Midi Pyrénées, accompagnés de Ghislaine Ayache, responsable de la région et par Dominique Didier, Pascal Kamerer pour la fédération.

Cet entretien intervenant avant la nomination du ministre chargé des affaires de la Sécurité sociale, le Sénateur a indiqué ne pas pouvoir donner une position immédiate.

Pour autant, il a écouté attentivement les arguments avancés par la CGT. Il a semblé être sensible à la demande de moratoire sur la régionalisation, formulée par la délégation.

Restructurations à pas forcés, risques psy majeurs, informatique à bout de souffle, nombreux problèmes persistants depuis la mise en place de l’ISU, personnel démotivé, déni des IRP, éloignement du service rendu aux cotisants, 1200 suppressions d’emplois dans les Urssaf en 2 COG, manque de moyens accordés aux représentants du personnel, etc… sont autant de sujets qui ont été abordés.

Le Sénateur a promis qu’il ferait part au nouveau ministre (qui devrait être nommé dans la journée) de nos interpellations et a semblé partager, notamment, les dangers qui pèsent sur la proximité des services publics et sur l’aggravation de la désertification des campagnes.

Un document lui a été délivré (joint en annexe).

Pour la fédération, ce contact a permis d’alerter le président de la Commission du Sénat sur les dangers que fait peser la régionalisation sur le recouvrement des cotisations de la Sécurité sociale et sur le personnel. Il s’agit d’une première étape. Un moratoire doit impérativement être obtenu pour permettre une pause afin d’établir une photographie véritable de la situation des Urssaf régionalisées. La CGT demande également un vrai débat national avec toutes les parties (organisations syndicales, élus politiques….) sur le devenir du réseau du recouvrement.

Par ailleurs, une entrevue sera réclamée au ministère par la CGT ces prochains jours.

Alors que nous sommes à quelques semaines des élections législatives, la Fédération CGT invite vivement, les syndicats des Urssaf, à interpeller les candidats, les élus politiques, (mails, courriers, téléphones, tracts...) avec l’appui du document joint en annexe.

On ne lâche rien !

Dernière minute : le recours formé au nom de la Fédération nationale CGT des personnels et des organismes sociaux a été examiné par le Conseil d’Etat lors de sa séance du 7 mai 2012.

Le Conseil d’Etat a mis cette affaire en délibéré. A suivre…

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé