Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Régions > Poitou-Charente > Changement de logiciel de paie à la CPAM de (...)

Changement de logiciel de paie à la CPAM de Poitiers

Publié le jeudi 16 août 2012

Le délégué syndical de la CPAM DE Poitiers s’adresse à la Direction

Monsieur le Directeur,

Notre employeur vient de procéder à un changement de son logiciel de paie, GDP étant devenu GRH dans la branche Maladie. Cela pourrait paraître banal et anodin or, à y regarder de plus près, la rédaction du bulletin de salaire s’apparente à de la manipulation.

Tout d’abord, le terme « autres charges patronales » sert à qualifier les cotisations sociales, allocations familiales et A.T. notamment ! Rappelons que les cotisations sociales versées par l’entreprise sont du salaire socialisé et servent à financer notre système de protection sociale solidaire. Il nous parait donc indispensable de remplacer le terme « autres charges patronales » par « cotisations sociales patronales ».

S’agissant du comité d’entreprise, la dotation versée n’est pas basée sur le salaire individuel de l’employé ou du cadre mais sur la masse salariale globale de l’entreprise (y compris la prime d’intéressement pour laquelle nous n’avons pas de bulletin de salaire) !... Cette dotation dont le pourcentage est spécifique à l’institution n’est pas de 2,55% mais de 2,75% exclusivement destinée à la gestion des activités sociales. Pour la subvention de 0,20% (loi de 1982) prévue pour le fonctionnement du comité d’entreprise dans son rôle économique, l’UCANSS refuse de l’attribuer. Dans ce contexte, de quel droit la dotation de 2,75% se trouve-t-elle ramenée à 2,55% ?!!!

Notre employeur se permet donc de falsifier la réalité et tente ainsi de tromper les employés et cadres de l’institution.

Fondamentalement, l’objectif visé est d’accréditer l’idée selon laquelle la dotation versée au comité d’entreprise serait un élément constitutif de notre salaire !

Cette entreprise de manipulation est lourde de signification au moment où la valeur du point servant à déterminer le salaire est gelée depuis deux ans et que des négociations sur la classification des employés et cadres sont toujours annoncées sans que rien ne se passe !...

Nous vous remercions de bien vouloir nous apporter tous les éléments nécessaires à clarifier la situation et d’intervenir auprès des services compétents pour faire modifier les bulletins de salaires en les rendant conformes à la réalité de la situation dans la profession.

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé