Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > Sécurité Sociale > Réunion Nationale des CAF à Montreuil

Réunion Nationale des CAF à Montreuil

Publié le mercredi 26 septembre 2012
Mots-clés : Famille

A L’APPEL DE LA FEDERATION CGT DES ORGANISMES SOCIAUX UNE REUNION NATIONALE DES SYNDICATS CGT DES CAF A EU LIEU LE 25 SEPTEMBRE 2012

61 camarades, dans un climat franc, fraternel et combatif, ont débattu du bilan de la COG 2009/2012. Ils partagent le même constat : une situation catastrophique dans toutes les caisses. Nos missions de service public ne peuvent plus être assurées auprès des allocataires. Le retard dans le traitement s’accumule de manière tragique et les accueils sont fermés les uns après les autres.

Ce qui tient encore debout ne tient que par les efforts supportés par les salariés qui dans le même temps voient leur rémunération se réduire à peau de chagrin. Leur charge de travail augmente sans qu’ils n’aient plus de moyens pour la supporter. Bien au contraire la branche famille perd des emplois victime elle aussi de la RGPP.

La COG 2009/2012 n’a fait qu’accélérer les mutualisations et les externalisations. Pour faire absorber cette charge de travail et maintenir les objectifs, les salariés subissent des réorganisations incessantes. La conséquence directe est l’explosion de la souffrance au travail démontrée par toutes les expertises menées par les CHSCT : forte pénibilité, perte de sens du travail, isolement. C’est bien l’organisation du travail et la mise en concurrence des salariés qui y est pointée comme la cause de cette souffrance.

Mais en face, faisant fi de leur obligation de santé au travail, les directions resservent un discours psychologisant et culpabilisateur pour le personnel et maintiennent leur cap qui nous conduisent droit dans le mur. Faire croire que tout va bien en manipulant les chiffres pour atteindre les objectifs est devenu leur principale occupation. Le dialogue social est inexistant, chacun se refugiant derrière le cadre contraint de la COG pour lequel ils se dédouanent de toute responsabilité.

Tous les camarades présents ont exprimé la nécessité d’agir de manière forte et unie dans cette période cruciale qu’est la préparation de la COG 2013/2016 pour la branche famille. Ils souhaitent créer les meilleures conditions pour développer les luttes afin de forcer au débat et pouvoir peser dans les futures décisions. Conscients de la logique en œuvre de démantèlement de notre système de Protection Sociale, nous ne pouvons laisser d’autres décider à la place des salariés !

Déterminés, les camarades ont décidé collectivement de proposer à tous les syndicats CGT des CAF, dans l’unité si possible de :
- réunir des assemblées générales des personnels
- déposer des préavis de grève reconductible de 55 minutes, une fois par semaine, (à chaque syndicat de décider du jour le plus approprié, la journée du vendredi en fin de semaine a été proposé par certains syndicats).

Le 09 octobre 2012, journée de mobilisation pour la défense de l’emploi et de l’industrialisation, peut être le point de départ du premier temps fort de cette grève reconductible.

Le 07 novembre 2012 jour de l’instance nationale de concertation de la branche famille doit être le second temps fort de cette grève reconductible. La Fédération fera une déclaration qui sera reprise dans chaque organisme auprès des différentes directions et bien entendu auprès du personnel, selon les modalités que chacun choisira.

Un autre temps fort se fera le 22 novembre 2012 jour de la tenue de la réunion des présidents des CAF qui se tiendra à MARSEILLE. Les présidents et les directeurs en présence du ministre vont décider de notre avenir à travers l’élaboration de la COG 2013/2016.

Tous engagés dans la reconquête de la Protection Sociale, l’heure n’est pas au silence pour les CAF mais à l’action ! Nous devons porter nos exigences et nos revendications sur : les emplois, les salaires, la classification, la pénibilité et le sens du travail.

Ne laissons pas les autres décider à notre place. Nous n’avons plus le choix car demain il sera trop tard ! C’est aujourd’hui qu’il faut lutter et peser de notre poids dans les décisions qui nous engagent !

Ensemble agissons pour s’opposer à leur choix.

Voir le tract...

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé