Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > Sécurité Sociale > Rencontre nationale des CPAM 18 décembre (...)

Rencontre nationale des CPAM 18 décembre 2012

Publié le mercredi 19 décembre 2012
Mots-clés : Maladie

A l’appel de la Fédération CGT des Organismes sociaux une réunion nationale des syndicats de la branche maladie a eu lieu le 18 décembre 2012 à Montreuil, dans le patio du complexe CGT.

170 militants étaient présents soit 61 organismes (59 CPAM, la CNAMTS et la CRAMIF) et 13 responsables de région.

Ont également participé à cette réunion 4 conseillers CNAMTS : Jean-Michel Cano, Daniel Edelin, Flora Fusillier et Jean-François Naton.

Un état des lieux partagé par tous les militants a été dressé (plus d’une quarantaine d’interventions sur la journée)

Restructurations, mutualisations d’activités, en réalité des fusions sur fond de suppressions d’effectifs sont initiées partout.

La braderie du patrimoine immobilier, les fermetures de points d’accueil, tout cela concourt à un objectif non avoué : la liquidation du service public.

En changeant les termes, on change les valeurs.

Les directeurs ne parlent plus d’assurance maladie mais d’assurance santé solidaire, d’assurés sociaux mais de clients, de mission de service public mais de pôles d’activités....et de la gestion d’une mission de service public on en fait une gestion de service privé.

La rentabilité financière et l’industrialisation des activités sont les moyens utilisés pour y parvenir.

Ont aussi été dénoncés des salaires en berne, une classification centrée sur l’individualisme, les suppressions de postes, ainsi que les attaques discriminatoires contre la CGT et ses militants.

Toutes les interventions portaient une volonté de lutte. Une nécessité de restaurer la personne humaine, placer le salarié, l’assuré au centre des préoccupations et refuser de se focaliser sur les procédures.

Quatre points sont ressortis de nos échanges au cours de cette matinée :

- tout d’abord retravailler les fondamentaux et donner toute sa place à la Sécurité sociale sur les métiers et au sein des conseils,
- agir localement,
- agir tous ensemble,
- élargir le débat et les actions dans l’interpro.

A la reprise des débats de l’après-midi, des participants ont accompagné la délégation qui se rendait à l’UCANSS pour la RPN salaire.

Pendant ce temps, le débat s’est tout naturellement orienté sur les perspectives de luttes à mener.

La réflexion des camarades a été la suivante :

- comment continue-t-on et tous ensemble ?
- des luttes il y en a, la difficulté c’est de les fédérer.

Tous les présents voulaient sortir de cette journée avec des actions qui s’inscrivent dans la durée.

Même si nous ne sommes pas tous au même niveau d’implication dans les luttes, il est nécessaire et indispensable « d’y aller ! ».

A l’image des actions menées dans les CAF, les CARSAT et les URSSAF, les camarades de la branche maladie ont fait part de leur volonté de travailler dans l’unité et dans la durée.

Quelle que soit la branche, quel que soit l’organisme, le schéma destructeur est le même.

Nous avons les mêmes revendications et une nécessité : se rendre visibles partout.

Notre engagement est le suivant :

- au niveau local, populariser notre rencontre en interpellant nos employeurs dans toutes les instances : CE, CHSCT, DP et Conseil,
- porter à la connaissance des militants les différents types d’actions engagées pour les mettre en débat et les développer localement,
- coordonner les initiatives à toutes les branches de la Sécurité sociale pour développer des actions professionnelles centrées sur les salaires, la classification, l’emploi, les conditions de travail,
- élargir les actions et luttes en direction de l’interpro par le biais des UD et interpeller les élus locaux.

Des débats est ressortie une idée essentielle du besoin de tisser des liens plus forts entre les syndicats et la Fédération pour partager les informations et être offensifs, notamment dans le cadre de la préparation de la prochaine COG.

Au delà de nos revendications professionnelles, les participants ont mis en évidence la nécessité de construire un projet cohérent lié à toute la Protection sociale afin de tenir une ligne directrice sur le long terme que l’on pourra partager et qui servira de base à tous nos temps forts de mobilisation.

De retour de la RPN, les camarades « qui vivaient leur première expérience » nous ont fait part de leur appréciation du « dialogue social » à l’UCANSS.

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé