Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > Sécurité Sociale > Les personnels des CARSAT en action

Les personnels des CARSAT en action

Publié le mardi 8 janvier 2013
Mots-clés : Vieillesse

Pour préparer le 7 février, rien de mieux que l’action le 15 janvier !

Le 15 janvier, par des actions pouvant aller jusqu’à la grève, la CGT appelle le personnel de toutes les CARSAT à se mobiliser ensemble, pour réclamer au Conseil d’Administration de la CNAV et par l’envoi d’une motion à la CNAMTS :

• la suppression de la notion d’effectifs annuels moyens cible, • le vote de budgets supplémentaires pour obtenir la titularisation immédiate de tous les CDD, • les effectifs nécessaires, pour l’accomplissement correct de nos missions dans le respect du métier de chacun !

Dans le même temps, pour démarrer sous les meilleurs auspices cette année 2013, les syndicat CGT des organismes sociaux de la région centre ont décidé de distribuer un tract vendredi 11 à l’entrée de l’amphi cadres de la Cnav ou le Directeur de la Cnav également Pdt du Comex vient présenter ses voeux aux cadres.

Région Centre

Monsieur Le Président du Comex,

Permettez nous tout d’abord de vous féliciter pour le magnifique tour de passe-passe réalisé en fin d’année 2012. Il nous semblerait particulièrement injuste, votre modestie dût-elle en souffrir, de ne pas reconnaître publiquement les talents d’illusionniste dont vous avez su faire preuve lors de la négociation salariale du 17 décembre dernier.

C’est en effet un fabuleux travail d’artiste que d’avoir fait croire aux 160 000 salariés de la Sécurité Sociale ainsi qu’aux fédérations syndicales qu’une négociation sur les salaires allait voir le jour.

Mais et là c’est du grand art. Devant nos yeux ébahis, la négociation est elle à peine ouverte qu’elle est déjà refermée avec pour résultat une augmentation de … 0%.

Chapeau !

Mais cessons un peu de nous enflammer, car il est vrai que vous possédez déjà une certaine expérience en la matière. Nous nous rappelons de 2011 et de votre proposition de lissage de la prime de vacances ou de l’extension de la prime de résultats aux niveaux 6 et 7 en 2012.

Vous allez sans doute nous rétorquer que 2 années de suite, les salariés de la sécurité sociale ont bénéficié de 5 points.

Faut-il vous rappeler que ces 5 points ont été accordés en 2011 sous l’effet d’une manifestation de plusieurs milliers de salariés devant l’Ucanss et qu’en 2012 ce n’est qu’à l’issue de la 5e séance de négociations que l’Ucanss a trouvé des signataires.

Faut il également vous rappeler que ces points sont financés par les budgets des organismes.

Encore un tour de passe-passe qui consiste à prendre dans une poche pour mettre dans l’autre !

Vous ne serez pas étonné, dans ces conditions, d’apprendre que la CGT ne se satisfait pas de cette situation d’autant plus quand nous apprenons que la négociation sur la classification risque de s’éteindre avant de démarrer.

Vous avez, cependant, réussi un autre tour de force, celui de réunir contre votre politique salariale, l’ensemble des fédérations syndicales. Toutes appellent déjà à la grève le 7 février (presque un anniversaire, celui de la grève et de la manifestation devant l’Ucanss le 8 février 2011). Nous sommes prêts à prendre le pari que ce ne sera qu’une étape dans la mobilisation si vous ne revenez pas avec d’autres propositions.

Monsieur Le Président, les salariés de l’institution ne peuvent pas se payer que de mots. En 20 ans, le salaire d’embauche d’un niveau 3 a perdu 20 points par rapport au SMIC, cela représente un manque de près de 300 euros, avec bien entendu des conséquences sur l’ensemble de la grille salariale.

2013 ne sera pas la 3e année consécutive sans augmentation de la valeur du point. Les syndicats CGT des organismes sociaux de la région Centre sont venus aujourd’hui vous démontrer leur volonté de voir s’ouvrir de véritables négociations salariales.

Le 7 février, mais aussi après, si les choses ne devaient pas changer, ce sont des milliers de salariés qui viendront vous rappeler cette exigence.

Nous vous assurons, Monsieur Le Président, de notre totale détermination.

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé