Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Fédération > Dossiers / Campagnes > Actions - Retraite 2013 > Tract du collectif jeunes - Action du (...)

Tract du collectif jeunes - Action du 10/9

Publié le vendredi 6 septembre 2013

Appel du COLLECTIF JEUNE CGT de la Fédération des Organismes sociaux

MANIFESTONS TOUS ENSEMBLE LE 10.09 !

Jeunes salariés, jeunes précaires, jeunes en demande d’emploi,la nouvelle réforme des retraites prévue par le gouvernement doit nous faire réagir et aller manifester !Allons défendre les retraites, l’emploi, la protection sociale !!! Quelques constats de la réalité du monde du travail , rappelons que les jeunes :
- Les jeunes, avec les seniors, sont les premières victimes du chômage,
- Les plus touchés sont aussi ceux qui n’ont pas eu la chance de bénéficier d’un parcours d’étude ou de formation assez qualifiante. Aujourd’hui, du fait de la casse d’un système d’éducation et de formation professionnelle, mais aussi de la réduction des moyens alloués aux Missions locales et autres structures permettant de raccrocher les jeunes à un projet professionnel, ils sont de plus en plus nombreux à être laissés sur le bas côté. Quand pourront-ils commencer à cotiser pour leurs retraites ? - Les jeunes doivent bosser pendant les études, économiser sur toutes leurs dépenses (dont celles liées à la santé, au logement !) Les inégalités sociales se creusent entre ceux qui peuvent être soutenus par leur famille, et ceux dont la famille galère ou se maintient la tête hors de l’eau.Ils rentrent plus tard dans le monde du travail, souvent après un réel parcours du combattant professionnel, parsemé d’embauches, de pression, de mauvaises conditions de travail. Leurs salaires sont très bas au départ et les augmentations sont plus que rares ! Et cela malgré un coût de la vie en constante augmentation ! Comment peut-on concevoir une réforme des retraites s’en envisager des mesures prenant en compte cette réalité professionnelle pour une population qui représente l’avenir du pays ?!De quel montant sera leur retraite plus tard ? Comment garantir un revenu digne aux anciens ?!
- De même le gouvernement et le patronat semble oublier la réalité des conditions de travail des seniors dans l’entreprise, mais également celle des demandeurs d’emploi. Force est de constater que pour cette catégorie de salariés, trouver un emploi et s’y maintenir est aussi un véritable casse tête. Alors pourquoi envisager de repousser l’âge légal de départ à la retraite ?

Aujourd’hui, il est urgent de prendre des mesures sociales et durables, qui assurent un départ à la retraite à 60 ans, la reconnaissance de la pénibilité, la validation des années d’études, l’égalité Femme-Homme, et surtout favoriser des politiques d’emploi. C’est par ce biais que chacun pourra contribuer, par ses cotisations, au financement des retraites !

- Enfin, il faut que les entreprises,les employeurs,se saisissent des enjeux, et contribuent à la hauteur des besoins. Dans une situation de crise, seul un système solidaire est viable et garant de l’intérêt collectif. Cela touche à la cohésion sociale de notre société, il est urgent de prendre la mesure de cette responsabilité morale, sociétale. De plus d’autres sources de financement sont possibles. Assurer le progrès social et non pas favoriser sa régression, en France, en 2013 ça doit être possible ! Il faut que de réelles « négociations » soient menées, qu’une démarche de dialogue social, de débat doté d’un calendrier précis et non la va vite soit programmée.La CGT, en tant que 1ère organisation syndicale des salariés a des propositions concrètes autour des trois piliers EMPLOI – SALAIRES- RETRAITES.Il faut qu’elles soient étudiées sérieusement !

La question des retraites concerne aussi plus globalement celui du SYSTÈME DE PROTECTION SOCIALE et de son financement.

La Sécurité Sociale a été créée pour permettre une prise en compte des risques de la vie, chacun contribuant en fonction de ses moyens pour couvrir ses besoins en cas de chômage, maladie, invalidité, maladie professionnelle, décès, maternité, vieillesse.Les organismes de sécurité sociale (CPAM, CAF, URSSAF, CARSAT), et d’autres comme le Pôle Emploi, les Missions Locales, l’Aide à Domicile sont issus d’un système qui devrait permettre la prise en compte de l’humain, de leurs besoins afin que chacun puisse vivre mieux malgré les difficultés de la vie.

Aujourd’hui, un tel système solidaire, qui a pu être créé après-guerre, peut être sauvegardé, mais cela relève de choix politiques qui permettent son financement !Depuis plusieurs années tous ces organismes subissent une réelle casse. C’est sûr que pour certains la prévention, la santé, la vieillesse, la retraite, l’emploi, sont devenus de nouveaux marchés financiers, si par exemple, tout le monde doit se payer (s’il le peut…) des assurances chômage, santé par là, des compléments retraites par ci afin de se couvrir de ces « risques »….

Les enjeux sont forts, ils concernent nos choix de société, de justice, d’équité, d’équilibre entre les gens, les générations etc. N’oublions pas que dans ce monde, que dans notre pays il y a des ressources financières. C’est à nous de nous mobiliser pour nous faire entendre, obtenir des avancées, comme l’ont toujours fait avant nous les salariés, les précaires, les jeunes, les vieux, les hommes, les femmes de tous temps !!!!

Le 10.09 c’est le moment de se manifester, de dire que nous jeunes salariés, privés d’emploi, nous voulons garantir un système de protection sociale et de retraites solidaire, en phase avec nos réalités professionnelles et nos besoins !

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé