Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Fédération > Déclaration Fédérale : le plan de financement (...)

Déclaration Fédérale : le plan de financement est adopté !!! La Sécurité Sociale est en danger

Publié le jeudi 4 décembre 2014
Mots-clés : Déclarations

L’Assemblée Nationale a définitivement adopté le Plan de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS).

Celui-ci confirme le plan drastique de réduction des dépenses de 9,6 milliards d’euros au total, concernant l’ensemble des branches de la Sécurité sociale.

Ainsi, le gouvernement répond favorablement aux injonctions du Medef. Les assurés sociaux, les allocataires, vont une nouvelle fois, faire les frais de cette loi qui va non seulement encore amplifier les inégalités devant l’accès aux soins mais aussi remettre en cause l’universalité des allocations familiales.

Les personnels de la Sécu ne seront pas en reste. Déjà fortement impactés par les anciennes et nouvelles COG, ils vont devoir, eux aussi, avaler une pilule qui n’est pas faite pour guérir la Sécurité sociale. Pire, son démantèlement est orchestré et il continue ! Fusions, mutualisations, externalisations se poursuivent et s’accélèrent.

Exemple dans les Caf : Sans aucune concertation avec les représentants des personnels, la loi impose la suppression des Certis en rattachant les services informatiques à la CNAF. La centralisation des moyens informatiques de l’ensemble des caisses nationales de la Sécurité sociale, fait craindre à terme, sa possible externalisation. Il n’y aura qu’un pas alors, pour que la gestion des assurés sociaux soit confiée à des organismes privés.

Pour la CGT, les mesures adoptées sont dramatiques car elles ne contribueront en rien à renflouer notre Sécu, pire, elles la fragilisent.

Notre Fédération réaffirme que la justice sociale doit passer par la justice fiscale reposant, notamment, sur l’impôt progressif sur le revenu. Elle ne doit pas passer par une baisse des prestations sociales. L’universalité de la Sécurité sociale est la meilleure voie pour lutter contre la pauvreté.

Par ailleurs, le raisonnement tenu aujourd’hui pour les allocations familiales n’a aucune raison de ne pas être tenu demain pour les autres branches de la Sécurité sociale.

C’est toute notre Sécurité sociale dans son ensemble qui risque d’être remise en cause demain, au nom de la même logique de baisse de ses dépenses.

Dans ce contexte, la reconquête de notre Sécu devient extrêmement urgente !

Notre Sécu a besoin d’autres réponses :
- son financement doit être assis sur le salaire socialisé,
- la politique de santé, doit permettre à toutes et à tous, un égal accès aux soins,
- l’universalité des droits conformément au principe de base de notre Sécurité sociale, contribuer selon ses moyens, recevoir selon ses besoins.

C’est d’autres réponses dont a besoin notre pays qui englobent tous les pans de la protection sociale :
- droit à l’autonomie,
- droit à la maternité, à l’éducation des jeunes enfants, au logement,
- droit de vivre sa vieillesse dignement,
- droit à l’emploi,
- droit à une action sanitaire et sociale, à la protection des plus faibles et des plus démunis.

D’autres solutions existent :
Il est nécessaire d’agir sur tous les leviers qui contribuent au développement de la protection sociale et de son financement :
- Augmentation des salaires, des retraites et des minima sociaux,
- Suppression des exonérations des cotisations sociales et patronales,
- Arrêt de tous les licenciements, des suppressions d’emplois, réforme de la fiscalité, taxation des revenus financiers et développement d’une politique favorisant les investissements créateurs d’emplois,
- Travailler moins pour travailler tous,
- La retraite à 60 ans pour permettre l’embauche de jeunes et diminuer le chômage.

Le problème n’est pas le coût du travail mais celui du capital !

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé