Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?

CPAM de Carcassonne

Publié le mercredi 1er avril 2015

Cher(e) Salarié(e), Cher(e) Assuré(e),

Je m’adresse à toi, aujourd’hui, car à l’aube de mes 70 années, il est temps pour moi de te confier tous mes tourments et ma colère.

Je suis née le 4 Octobre 1945, au Comité National de la Résistance. Mes pères, courageux et braves, ont souhaité que je réalise de belles choses pour le bien de tous, y compris toi.

J’ai eu 4 enfants : Recouvrement, Famille, Maladie et Retraite. Mais les temps sont durs, de plus en plus durs, et, crois moi, mes enfants ont à présent du mal à œuvrer pour ton bien car leurs patrons n’ont plus l’ambition d’agir pour tous, mais profitent du système pour s’enrichir personnellement.

Mes petits-enfants, salariés travaillant consciencieusement pour mes enfants, souffrent de cette situation : mal-être au travail, stress permanent que les dirigeants d’aujourd’hui nomment : « risques psycho-sociaux », démotivation. Ils ont l’impression que les stratégies patronales dites « du chiffre » vont à l’encontre des préconisations initiales de mes pères. Les positions salariales de gel du point jusqu’en 2017 sont intolérables.

Je souffre également quand j’entends que les « décideurs » suppriment à tour de bras des emplois nécessaires pour répondre à la croissance constante des usagers en difficultés. Environ 8 000 postes de travail supprimés entre 2014 et 2017 dont 870 emplois pour Retraite, 1 000 pour Famille, 4 800 pour Maladie et 740 pour Recouvrement.

Il est temps que cela cesse. Je ne souhaite pas m’éteindre encore et toi non plus. Rejoins tes camarades, fais toi entendre… ne les laisses pas décider pour toi et détruire ce en quoi tu crois.

La Sécurité Sociale, c’est toi. La Sécurité Sociale est à toi.

C’est le devoir de tous de réagir et dire NON aux politiques d’austérité. Rejoins-nous le 9 avril.

TOUS EN GREVE !

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé