Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Fédération > Putain, 3 ans de plus au Taf ! Reprise des (...)

Putain, 3 ans de plus au Taf ! Reprise des négociations AGIRC / ARRCO Le 16 octobre 2015

Publié le vendredi 9 octobre 2015
Mots-clés : Tracts

Depuis le 17 février 2015 ont lieu des négociations obligatoires instaurées par la loi Fillon de 2003 sur les retraites complémentaires des salariés du secteur privé ARRCO-AGIRC (ARRCO : Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés, AGIRC : Association générale des institutions de retraite des cadres).

Elles se déroulent entre les organisations syndicales de salariés et les organisations syndicales patronales qui ont conjointement en charge la gestion de ces régimes.

Cinq séances ont déjà eu lieu (17 février, 20 mars, 10 avril, 27 mai et 22 juin) sans aboutir à un accord, la prochaine est prévue le 16 octobre avec une date butoir au 31 décembre 2015.

Pour la CGT, les retraites sont un enjeu de société avant d’être un problème de gestion, il faut les garantir dans le cadre de la solidarité nationale et intergénérationnelle.

Si l’augmentation des ressources est nécessaire, il faut y avoir recours.

D’ailleurs, aujourd’hui c’est bien le contraire que l’on constate, les pensions pèsent de moins en moins dans le PIB.

Les retraites sont bien un facteur de croissance.

Diminuer les retraites, c’est réduire le PIB et augmenter le taux d’endettement national.

Dans ce cadre, les propositions CGT sont :
- Élargir l’assiette de cotisation en faisant cotiser sur les primes, la participation, l’intéressement, etc...
- Rendre effective l’égalité femmes-hommes et contraindre l’application des textes en vigueur par une cotisation spécifique de 1% de la masse salariale.
- Augmenter les cotisations de retraite pour tous les salariés gagnant plus de 3170 € bruts par mois pour les aligner sur les taux pratiqués sur les salaires en-dessous de cette limite.
- Accroître la Garantie Minimale de Points qui s’applique à tous les cadres percevant moins de 3170 € bruts/mois en le passant de 120 à 150 points.

Ces mesures permettraient : de combler le manque à gagner actuel et un retour à l’équilibre sur plusieurs années.

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé