Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Régions > Basse Normandie > CAF 50 : Prise de parole des salariés en grève (...)

CAF 50 : Prise de parole des salariés en grève en CA de la CAF du 17/12/2015

Publié le vendredi 18 décembre 2015

« Mesdames et Messieurs les administrateurs,

Les agents grévistes, réunis en assemblée générale, ont décidé de venir interrompre votre Conseil d’Administration pour vous exposer, à vous, représentants des allocataires et décideurs des budgets, les difficultés auxquelles ils doivent faire face au quotidien dans leur travail.

Certains d’entre nous sont venus de Cherbourg, Coutances et des services d’Avranches avec l’espoir que leur alerte soit entendue... Les agents d’accueil de Cherbourg ont besoin d’effectifs pérennes supplémentaires pour avoir la possibilité de « souffler », de réaliser des formations, de prendre de la distance avec leur quotidien devenu si conflictuel avec les allocataires. Une grande partie des allocataires n’est pas satisfaite de la nouvelle forme d’accueil réalisée sur rendez-vous, et ce sont ces agents qui, tous les jours, doivent expliquer leur utilité dans l’espace d’accompagnement. La question : « quoi servez-vous ? » revient très souvent, comme les insultes ou commentaires désobligeants.

Les techniciens conseils ont été embauchés et formés avec une certaine conception du service public, et ils ne conçoivent pas que ceci puisse être rayé d’un trait : l’accès à un conseil ne doit pas ressembler à un parcours d’obstacles ! Les agents des services qui contribuent au fonctionnement de la CAF constatent un manque de moyens pour réaliser leurs missions, moyens en temps, moyens en formations ; moyens en personnel : en 2015, plus de 4 ETP ont été employés pour surcharge de travail dans les services, Le travail au coup par coup, dans l’urgence, devient la règle pour les agents. Les agents dont l’avenir du service est incertain se posent des questions sur le devenir de leur métier.

Certes, en réponse au préavis de grève, la direction s’est engagée à mettre en place des mesures en 2016 comme notamment de procéder au recrutement de 2 contrats d’avenir à l’OSF. Sachant que la mise en place de l’accueil sur RDV en 2015 n’a pas enrayé la dégradation des conditions de travail en raison de l’augmentation des charges, le recrutement de 2 contrats d’avenir ne permettra pas le retour d’un climat apaisé. D’autant plus que la direction maintient l’objectif de suppression de postes en restituant encore 8 postes supplémentaires d’ici 2017 sur les 155 postes que nous avons actuellement pour la gestion administrative, alors que les équipes sont déjà pressurisés et devront assimiler des changements, comme la prime d’activité pour la Ligne du Public. L’année 2016 débute sans même que la CNAF n’ai transmis les éléments nécessaires au vote du budget de fonctionnement. Nous sommes inquiets de ne pas savoir comment va fonctionner la CAF demain, c’est pourquoi, les agents, par l’intermédiaire de cette pétition signée par plus de 100 d’entre eux, demandent à la Direction de faire en sorte que leurs conditions de travail s’améliorent pour retrouver une fierté d’appartenir à un service public. »

Vous trouverez ci-joint le texte et le communiqué suite au préavis de grève...

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé