Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > Aide et maintien à domicile > Retrait de la Loi : Pourquoi plus de mobilisations

Retrait de la Loi : Pourquoi plus de mobilisations ?

Publié le jeudi 26 mai 2016

Le gouvernement n’a toujours pas retiré son projet de Loi travail malgré les grèves Et manifestations depuis 3 mois.

Pire il tente le passage en force avec le 49.3

Conséquences sur les salariés du secteur de l’aide, accompagnement et soins à domicile :

- Heures supplémentaires majorées à 10% à la place de 25%.
- Des accords collectifs locaux pourront être signés dans chaque association en dessous de la convention collective. Cela nous impactera directement car nous ne pouvons que constater les difficultés du dialogue social dans notre branche, tant au niveau local que national. Les employeurs pourront s’engouffrer dans cette brèche pour mettre en place des représentants du personnel maison qui signeront des accords locaux inférieurs à la convention collective actuelle. Nous serons encore plus corvéable et malléable, à la merci du patronat.
- La période de modulation du temps de travail va passer de 1 an à 3 ans, nous vous laissons imaginez les abus et les magouilles possible sur nos compteurs d’heures.
- Fin du repos légal de 11h, alors que bien souvent ce n’est pas respecté. Imaginez ce que cela donnera quand ce seuil disparaitra !!!
- L’employeur pourra annuler vos congés à la dernière minute.

Le secteur de l’aide, l’accompagnement et des soins à domicile sont d’intérêts publics. Nous travaillons dans l’humain, auprès de publics fragiles de la naissance à la mort selon les 14 besoins fondamentaux.

C’est pourquoi notre secteur doit participer à toutes les actions locales, départementales, régionales ou nationales et renforcer ce mouvement social par la convergence des luttes en interprofessionnel.

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé