Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Fédération > Dossiers / Campagnes > Retrait de la "Loi travail" > Loi travail : Amplifier et Enraciner durablement

Loi travail : Amplifier et Enraciner durablement le mouvement

Publié le vendredi 27 mai 2016

Elles appellent leurs organisations à participer à la journée de grève interprofessionnelle et à la manifestation nationale du 14 juin 2016 à Paris, afin que cette journée soit une réussite incontestable dans l’ensemble des organismes de protection sociale, de la MSA et du service public de l’emploi.


COMMUNIQUÉ COMMUN

FNPOS CGT, FEC-FO, SUD Protection Sociale, SNU Pole Emploi TEFI-FSU. La mobilisation contre le projet de loi travail s’amplifie et s’enracine durablement pour le retrait du projet de loi et l’obtention de nouveaux droits.

Dans nos secteurs, la mobilisation perdure et s’encre dans la durée avec une volonté d’obtenir le retrait de loi travail. De plus en plus d’organismes déposent des préavis de grève reconductible. D’autres sont déjà en grève reconductible. L’heure est à l’amplification de la mobilisation.

La violence des propos tenus par le gouvernement, le mépris à l’égard du mouvement social et de son entêtement à ne pas retirer le projet de loi renforce cette détermination.

Les Fédérations FNPOS CGT, FEC-FO, SUD Protection Sociale, SNU Pole Emploi TEFI-FSU réitèrent leur opposition au texte qui reste et demeure ni amendable ni négociable.

L’article 2 portant sur la question de l’inversion de la hiérarchie des normes est l’élément clef de ce texte qui doit être immédiatement retiré.

Elles appellent leurs organisations à participer à la journée de grève interprofessionnelle et à la manifestation nationale du 14 juin 2016 à Paris, afin que cette journée soit une réussite incontestable dans l’ensemble des organismes de protection sociale, de la MSA et du service public de l’emploi.

Dans l’intervalle, elles appellent également à poursuivre et à amplifier les mobilisations en multipliant et en soutenant les actions décidées par les salariés en assemblées générales, y compris reconductibles.

Par ailleurs, elles s’inscrivent pleinement dans l’initiative décidée par l’intersyndicale nationale à proposer la votation citoyenne en déployant celle-ci dès le début de la semaine prochaine partout dans nos professions.

La détermination des salariés, jeunes, privés d’emploi et retraités est sans faille, comme le démontre le nombre de manifestants dans la rue le 26 mai 2016. Nous pouvons et devons gagner le retrait de la loi travail.

Les Fédérations FNPOS-CGT, FEC-FO, SUD Protection Sociale, SNU Pole Emploi TEFI-FSU conviennent de se retrouver le jeudi 2 juin 2016.

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé