Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Fédération > Tract n°3 - Pour un PLFSS 2017 qui améliore nos (...)

Tract n°3 - Pour un PLFSS 2017 qui améliore nos conditions de travail

Publié le vendredi 4 novembre 2016

TOUTES ET TOUS ENSEMBLE LE 8 NOVEMBRE

La seule logique de baisse budgétaire à visée d’austérité du gouvernement conduit non seulement à des restrictions en matière de postes, de salaires, de lieux d’accueil du public ou de soins…

Par exemple : Plus de 20 000 emplois supprimés depuis 2003 pour l’assurance maladie, dont 4 800 au titre de la COG 2014/2017 !

Austérité rime avec mutualisations !

Ces mutualisations s’inscrivent dans le cadre de la RGPP (révision générale des politiques publiques) transformée depuis en MAP (modernisation de l’action publique) n’ayant qu’un seul but, réaliser des économies dites d’échelle sur le dos du service public et de son personnel, contribuant ainsi, à la casse de l’institution sécurité sociale.

Dans les branches de la sécurité sociale, ce ne sont que fermetures de lieux d’accueil. Ce ne sont plus seulement les fonctions périphériques ou supports qui sont mutualisées, mais bien l’essence et le cœur même de nos missions de protection sociale.

Le PLFSS 2017 :
Machine infernale contre notre Sécurité sociale et les conditions de travail des agent-e-s et des salarié-e-s…

Qui subissent :
- mobilité fonctionnelle et/ou géographique,
- mobilité interne ou reclassement
- déqualifications et remise en cause du sens de leur travail,
- perte de proximité
- Casse du lien social, de l’intérêt au travail et du collectif de travail,
- De nouveaux Risques Psychosociaux, engendrant la « souffrance au travail »,
- Amplification de l’automatisation et de la politique du chiffre.

La CGT revendique une sécurité sociale telle que l’envisageait le Conseil National de la Résistance.

Il s’agit donc de faire face aux aléas de la vie selon nos besoins quels que soient nos moyens. Sa gestion doit être redonnée aux salarié-e-s en remettant en place l’élection de leurs représentant-e-s aux conseils d’administration.

Les administratrices et administrateurs retrouveraient ainsi le pouvoir, dans chaque caisse, de décider des politiques de santé, de prévention et de gestion.

Ses revenus doivent être assis sur les revenus du travail et de la finance. Son service rendu au public doit être de qualité et de proximité.

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé