Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Union et Commissions > CoFICT > Pour les ICT cette mascarade doit cesser

Pour les ICT cette mascarade doit cesser

Publié le jeudi 19 janvier 2017

La Commission Fédéral des Ingénieurs Cadres et Techniciens des Organismes Sociaux s’inscrit pleinement dans la démarche de notre fédération demandant le retrait de la lettre de cadrage salarial pour 2017.

Cette austérité salariale pour nos catégories n’est pas anodine.

En effet, la perte cumulée du pouvoir d’achat subit depuis 2010 est de 159,90 € brut par mois soit 2 238.60 € brut annuel pour un agent niveau 5 B. Ce manque à gagner est d’autant plus important que le coefficient professionnel est élevé.

Aujourd’hui, notre qualification n’est plus reconnue par l’employeur.

Aujourd’hui, notre investissement professionnel est laissé pour compte par l’employeur.

L’UCANSS porte la responsabilité de la paupérisation de notre catégorie professionnelle.

En se comportant uniquement comme boite aux lettres de la tutelle. L’UCANSS démontre année après année qu’elle n’est pas le bon interlocuteur.

De plus, son attitude désinvolte, à la suite de deux annulations de RPN consacrées à la politique salariale témoigne de sa stratégie de ne pas engager de dialogue sur ce sujet.

En jouant la montre, notre employeur se fait le Héraut d’une tutelle et d’un ministère qui n’ont que pour unique stratégie, la réduction des coûts de gestion.

La régression salariale chez les ICT ne se négocie pas elle se combat.

La COFICT sera prendre toute sa place dans les semaines à venir, pour porter nos revendications et faire que l’UCANSS prenne ses responsabilités en se dédouanant des injonctions ministérielles.

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé