Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > MSA > Mutualisations : Décrétons l’état d’urgence (...)

Mutualisations : Décrétons l’état d’urgence !

Publié le mardi 14 février 2017

Depuis plus de 10 ans, au nom des économies à réaliser prévues par les différentes COG, la MSA s’est engagée dans une restructuration sans fin.

Des milliers de postes ont déjà été supprimés :
- COG 2006-2010 : 1743 ETP supprimés (9,4% des effectifs)
- COG 2011-2015 : 1450 ETP supprimés (8,7% des effectifs)

Les conditions de travail du personnel se sont-elles améliorées, le service aux assurés s’est-il amélioré ?

NON

Malgré cela la rigueur budgétaire continue d’être appliquée, la COG 2016/2020 prévoyant encore une diminution de 1300 ETP !

Les Mutualisations de proximité sont le dernier outil que la Caisse Centrale a trouvé pour parvenir à une partie de cet objectif, puisqu’elles permettraient de supprimer (d’après la FNEMSA) 450 ETP. (2 salariés sur 3 seront impactés dans les services de production)

Il restera encore plus de 800 ETP à supprimer !

La FNEMSA compte sur la mise en place de la LURA et de la DSN, ainsi que les départs en retraite pour y parvenir.

Et si ça ne suffisait pas ?

Irons-nous vers des plans sociaux comme cela avait été évoqué il y à peine quelques mois par la Caisse Centrale ?

Les salariés ne doivent pas être une variable d’ajustement ! De plus, ces mutualisations contribuent à désorganiser un peu plus les Caisses en imposant des efforts de plus en plus importants au personnel, sans réelle reconnaissance.

Aucune véritable réflexion sur les conditions de travail et les RPS qui vont en découler n’a été envisagée par nos dirigeants.

Force Ouvrière et la CGT considèrent que toutes les opérations de mutualisations doivent être stoppées.

La question de la mise oeuvre de la COG 2016 /2020 est également posée tant les contraintes financières sont insoutenables pour l’ensemble de l’institution et particulièrement les personnels,

L’avenir de la MSA et au-delà de notre protection sociale est menacé !

Aujourd’hui quasiment toutes les IRP ont été consultées et majoritairement les avis sont négatifs Tout le personnel est concerné et impacté par les mutualisations et la dégradation des conditions de travail qui en résulte

Aussi,

Le 7 Mars 2017, Force Ouvrière et la FNPOS CGT appellent à la grève pour :
- L’arrêt des mutualisations
- L’abrogation de la COG
- Une réelle augmentation des salaires
- Le maintien de nos emplois et des embauches en CDI
- L’amélioration de nos conditions de travail
- La défense de la MSA et de la Protection Sociale

Le 14 février 2017

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé