Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Régions > Aquitaine > CARSAT Aquitaine : « En Marche », arrière ? (...)

CARSAT Aquitaine : « En Marche », arrière ? Sauf si…..

Publié le mercredi 31 mai 2017
JPEG - 8.3 ko
Carsat Aquitaine

Réunie en date du 9 mai 2017, la commission exécutive du syndicat CGT CARSAT Aquitaine a longuement débattu sur les résultats des élections présidentielles survenus après une campagne où la Sécurité Sociale et son avenir ont souvent été placés au centre des débats.

L’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron, ex ministre du gouvernement sortant ne laisse aucun doute sur sa conception du modèle sociétal auquel nous, syndiqués à la CGT, sommes opposés. Bien que se revendiquant comme dépassant les clivages gauche/droite, c’est bien un homme politique issu du milieu de la finance avec des idées ultra libérales qui s’installe aujourd’hui et pour 5 ans à l’Elysée. Le choix de son premier ministre, Edouard Philippe, est le premier jalon de la politique qu’il entend mener et ce quelque soient les résultats des élections législatives :

Une politique de libéralisation du marché du travail, de reculs des conquis sociaux et d’austérité.

Chacun le sait, Emmanuel Macron a été élu par défaut face à une candidate au second tour qui lui a permis d’obtenir les voix de ceux qui ont voté CONTRE le FN. Et comment passer sous silence le score élevé de ceux qui ont choisi de s’abstenir ou voter blanc le 7 mai ! C’est dans ce contexte qu’il semble bien décidé à faire passer en force les promesses électorales faîtes à la classe sociale dirigeante, à coup de 49.3 ou d’ordonnances, dès cet été.

Et pourtant, le score grandissant du Front National, parti raciste, xénophobe, sexiste, homophobe, libéral et anti social, devrait amener les dirigeants politiques à s’interroger sur leurs responsabilités. Les idées d’extrême droite se nourrissent et se développent sur la désespérance sociale, sur les promesses non tenues, les reniements, les besoins sociaux non satisfaits, la démocratie bafouée et la promotion de politiques d’austérité en France comme en Europe. Mais comment pourrions-nous attendre du gouvernement en place qu’ils mettent en oeuvre les mesures qui permettront d’éradiquer ce parti ?! C’est bien grâce au FN et sous couvert du fameux front républicain que les gouvernements capitalistes se sont succédés ces dernières décennies !

Depuis sa création, la CGT a toujours combattu l’extrême droite et le fascisme, elle est restée fidèle à ses valeurs tout au long de son histoire, tout comme elle continuera à défendre les valeurs de solidarité, paix et fraternité qui anime ses luttes. Notre syndicat se place résolument dans une dynamique revendicative offensive pour agir contre tout projet régressif.

Notre avenir se jouera dans les luttes que nous organiserons, auxquelles nous nous associerons et dans la prise de conscience de chacun du rôle qu’il peut jouer.

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé