Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Régions > Centre > Les 15 et 22 mars Tous en grève Contre la (...)

Les 15 et 22 mars Tous en grève Contre la casse sociale Pour nos salaires Pour defendre NOS DROITS !

Publié le lundi 5 mars 2018

Aujourd’hui, les salariés, les jeunes, les privés d’emploi, les retraités subissent de violentes attaques de la part du gouvernement Macron.

C’est une société de régression sociale qui nous est promise si nous ne résistons pas à la violence du tsunami anti social et anti démocratique qui s’abat sur nous !

Dans toutes nos branches professionnelles, les salaires sont bloqués. La baisse des budgets de fonctionnement va s’ajouter aux milliers de suppressions d’emplois.

Les ordonnances Macron, après la loi El Khomri ont pour unique objectif de détruire le droit du travail. Après le Code du Travail, ce sont les conventions collectives qui peuvent être remises en cause. N’oublions pas que ce sont nos différentes conventions collectives qui nous garantissent 13e mois, prime de vacances, congés enfant malade, différentes primes telles que l’ancienneté… Les services publics, l’hôpital, le rail sont prêts à être dépecés pour être offerts aux requins de la finance. La Protection sociale risque d’être la prochaine étape.

Le 15 mars, les salariés de l’Aide à domicile, des EHPAD, les retraités seront en grève et dans la rue

Le 22 mars, les salariés de la Fonction publique, de la SNCF, du Commerce et d’autres secteurs professionnels à venir seront en grève.

Notre fédération CGT des Organismes Sociaux, les syndicats CGT des organismes sociaux de la région Centre appellent l’ensemble des salariés de nos professions à être en grève et à participer aux manifestations.

pour gagner tous ensemble sur nos revendications :  Défense de nos conventions collectives  Augmentation des salaires, arrêt des suppressions d’emplois  Suppression des toutes les exonérations patronales de cotisations sociales  Abrogation des lois de régression sociale (LFSS, Santé, El Khomri, ordonnances Macron)  Remboursement à 100% de l’assurance maladie  Maintien du système de retraite par répartition

« Vous voulez détruire un système basé sur le principe de solidarité ? D’abord coupez les vivres. Ça ne marchera plus. Les gens s’énerveront. Ils voudront autre chose. On utilise beaucoup cette technique pour privatiser un système. […] Il s’agit d’une attaque généralisée contre des principes qui, non seulement sont humains, mais sont la base de la prospérité et de la santé de la société » Noam Chomsky […] Cette citation de Noam Chomsky linguiste américain, professeur et militant politique n’est pas sans rappeler ce qui est en train de se passer pour les services publics, l’hôpital, la Sncf et…la Protection sociale. On met un système en difficulté pour le rendre inopérant en supprimant des effectifs, en réduisant les budgets. On démontre ainsi qu’il est dépassé, incapable de s’adapter aux évolutions et qu’il faut confier cette mission à d’autres. Le secteur privé n’aura plus qu’à se baisser pour ramasse la manne financière !

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé