Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Fédération > Pour une convergence des luttes

Pour une convergence des luttes

Publié le samedi 7 avril 2018

Cheminots, Fonction Publique, Protection Sociale : Même Combat !

Nous ne nous laisserons pas impressionner par le matraquage idéologique de tous les libéraux de la noblesse d’État, de la technocratie et de la sphère médiatique réunies, qui entonnent toujours le même discours pour mieux s’attaquer à notre modèle social. Avec la SNCF, une nouvelle et décisive guerre sociale est engagée par Macron. Comme usagers, comme citoyens ou comme militants nous sommes tous concernés par ce mouvement social.

Cette bataille c’est aussi la nôtre. Il n’y a strictement aucune raison économique de livrer au marché concurrentiel le rail en France. Toutes les analyses objectives sont disponibles pour attester au contraire de la pérennité d’un service public qui souffre non pas de son manque d’ouverture au marché, mais au contraire des mauvais choix d’un Etat qui ne pense et n’agit plus que pour faire de l’austérité.

La dite volonté « réformatrice » d’Emmanuel Macron et sa détermination à combattre les conservatismes ne vaut vraiment que quand il s’agit de faire reculer les droits des salariés et leur protection sociale et jamais quand il s’agit d’affronter le conservatisme d’un patronat, bloqué dans une conception féodale et archaïque de l’entreprise et de la société pourtant sacrément plus handicapantes pour l’économie. Des appels à la grève et des mobilisations de différents organismes affluent :
- Caf de l’Indre
- Caf de Chateauroux
- Caf de Bordeaux
- Cnav de Tours
- Carsat Midi-Pyrénées
- Carsat Normandie Carsat Centre ouest

Le 15 mars les retraités étaient mobilisés, tout comme les Aides à Domicile et les EHPAD.

Le 22 mars tous nos secteurs étaient dans l’action avec les services publics et la fonction publique.

Un indice positif de la colère qui monte partout dans nos secteurs, et qui ouvre la perspective concrète d’une convergence des luttes.

Contre le démantèlement des services publics, contre la démolition du Code du travail et des acquis sociaux, contre la mise en place d’une précarité généralisée, contre la violence sociale qu’incarne le macronisme. C’est contre cette politique globale que nous nous érigeons et c’est en continuant à porter nos propositions que nous gagnerons !

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé