Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > Sécurité Sociale > Mobilisation du 18 Décembre, communiqué de (...)

Mobilisation du 18 Décembre, communiqué de presse.

Publié le mercredi 5 décembre 2018

COMMUNIQUÉ DE PRESSE INTER-SYNDICAL.

Les fédérations CGT, FO, SUD, CFTC et CFE-CGC appellent les employés et cadres des organismes de Sécurité Sociale à la grève le 18 décembre, jour de la négociation sur les salaires à l’Ucanss, pour :

- l’augmentation significative de la valeur du point et Salaire Minimum Professionnel Garanti à 2000€ bruts ;
- l’attribution de mesures immédiates pour tous les salariés en rattrapage de la perte du pouvoir d’achat ;
- l’arrêt des suppressions de postes et remplacement de tous les départs par des embauches en CDI ;
- la mise en place d’une classification qui permette un véritable déroulement de carrière avec la reconnaissance des compétences, des qualifications et des diplômes ;
- le respect et maintien de toutes les dispositions de la Convention Collective Nationale.

Année après année, COG après COG, les fédérations CGT, FO, SUD, CFTC et CFE-CGC font le constat que le Ministère et l’employeur n’entendent pas les revendications des salariés de la Sécurité Sociale. Bien au contraire, les moyens humains et financiers se réduisent encore et toujours.

Devant la situation catastrophique dans laquelle se trouvent les salariés de la Sécurité Sociale, les organisations syndicales se sont retrouvées en interfédérale et un courrier a été adressé à la Ministre de la santé dès le 12 juillet 2018 pour demander une entrevue.

Fidèle à l’attitude du Gouvernement, et malgré une relance en septembre, la Ministre n’a pas daigné recevoir de délégation.

Sourd à la colère qui s’exprime dans tout le pays, le Gouvernement a fait voter le 3 décembre 2018 la Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2019, qui entérine :

- les COG ;
- le quasi gel des prestations ;
- la suppression des cotisations salariales (chômage et maladie) « remplacées » par l’augmentation de la CSG, qui permet à l’Etat de mettre la main sur une partie des fonds de la Sécurité Sociale ;
- l’accélération des exonérations patronales…

Les agents de la Sécurité Sociale sont confrontés à la baisse de leur pouvoir d’achat et partagent la colère des salariés exprimée dans le pays.

Pour cette raison, les salariés de la Sécurité Sociale avec leurs Fédérations seront en grève et se mobiliseront partout en France le 18 décembre pour soutenir les revendications.

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé