Fédération des Organismes Sociaux CGT
http://www.orgasociaux.cgt.fr/spip.php?article2764
Communique FNPOS CGT : Appel à la grève et aux manifestations le 16 novembre
jeudi, 12 octobre 2017
PolCom

Macron un président qui défend l’idéologie néolibérale la plus caricaturale.

Nous avons manifesté le 10 octobre 2017 : 140 manifestations partout en France qui ont rassemblé 400 000 personnes. Même si nous pouvons nous satisfaire de ces chiffres nous savons que cela ne suffira pas à faire reculer ce gouvernement.

Pourtant il nous faut impérativement continuer le combat, et partout, dans tous les syndicats, dans tous les organismes, dans toutes les structures il faut porter la parole pour convaincre de la dangerosité de la politique qui est conduite. Une politique qui a des conséquences directes dont nous mesurons déjà les effets.

De quoi s’agit-il ? Rappelons les enjeux. Il s’agit précisément d’un gouvernement qui s’attaque aux protections qu’offre le droit du travail dans le but de rendre plus facile les licenciements, et d’accroître ainsi la dépendance des salariés à l’égard du patronat. Nous savons que cela va augmenter la précarité. Il s’attaque aux droits des chômeurs et au système des retraites. Et les mesures fiscales qu’il s’apprête à mettre en oeuvre vont très largement profiter aux plus riches. C’est une redistribution à l’envers : prendre aux pauvres pour donner aux riches.

Cela fait des années que nos salaires sont bloqués, que nous subissons la dégradation continue de nos conditions de travail et pendant ce temps Macron ne cesse d’afficher son mépris de classe à l’encontre des travailleurs, de « ceux qui ne sont rien » qu’il aime à opposer à « ceux qui réussissent », ne se prive jamais d’insulter ceux qui protestent contre sa politique, les syndicalistes, les manifestants, qu’il a osé traiter de « fainéants ». Tout ceci nous inspire un profond sentiment de dégoût, de colère, de révolte.

Ils tentent de présenter ce qu’ils cherchent à imposer comme des « réformes engageantes et nécessaires », pourtant la vérité est toute autre, plus sombre et plus inquiétante : démolition du droit du travail et des protections des travailleurs, régression sociale, casse de la protection sociale, destruction des services publics, appauvrissement généralisé, précarisation, répression…

L’impérieuse nécessité d’amplifier la lutte

Dès aujourd’hui nous continuons à mobiliser toutes nos forces et toutes nos énergies pour non seulement dénoncer une politique rétrograde et défendre nos propositions pour une société juste et solidaire.

Nous avons décidé de ne pas attendre et de combattre sur tous les fronts qu’ouvre ce gouvernement de régression sociale : Aujourd’hui les ordonnances qui attaquent le code du travail. Demain nous devrons amplifier notre mobilisation afin de contrer les attaques « macroniennes » à venir sur l’assurance chômage et les retraites complémentaires. Rien n’est figé, nous disposons des ressources pour faire reculer ce gouvernement, pas à pas, c’est pourquoi nous :

Nous appelons à la grève et aux mobilisations le 19 octobre 2017 !


En visitant notre site Internet, vous pourrez télécharger ces documents :
• communique fnpos cgt appel 19 10, (PDF - 361.8 ko)