Liberté syndicale en Mission Locale : Vincent ne doit pas être Licencié !

Rassemblement du 15 novembre 2021 au siège de la ML Hénin-Carvin !
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partage cette page

Un président courageux...qui s'enfuit par une porte dérobée !

Le 15 novembre 2021, notre camarade Vincent était convoqué au Siège de la Mission Locale d’Hénin Cavin, à un entretien préalable à sanction pouvant aller jusqu’à la rupture du contrat de travail …bref…au licenciement. Cette ultime étape était malheureusement prévisible au bout ce cette chasse à l’homme de plus de dix ans menée par son Directeur et son Président.

Vincent a été reçu par le Président qui s’est ensuite rapidement sauvé par une porte dérobée, refusant de recevoir une délégation de la CGT. Le Directeur refusera également de recevoir la CGT.

Un entretien ...tordu

Lors de l’entretien, le Président a notamment demandé des nouvelles de Ludovic Mourault…se targuant de « s’inquiéter » pour lui. Ludovic a été licencié par sa Mission Locale en Picardie au mois de juillet dernier. Pourquoi aborder ce sujet ? Les employeurs «Missions Locales » se seraient-ils unis pour la cause ? Virer la CGT des Missions Locales serait-il dans leurs plans de travail ?

Vincent risque donc d’être licencié pour « insuffisance professionnelle ». Il ne fait pas ses chiffres. A la Mission Locale d’Hénin Carvin, il faut être rentable…peu importe la qualité du service apportée aux jeunes.

Atteinte aux libertés syndicales !

L’atteinte aux libertés syndicales est évidente. On veut dégager les militants syndicaux de la CGT…et tant mieux si ce sont des camarades en responsabilités. Car Vincent, compte tenu de ses engagements syndicaux à la CGT, est présent sur son poste de travail 2 jours par semaine…et non 5 comme ses autres collègues avec lesquels il est perpétuellement mis en concurrence.

La qualité de son travail est reconnue par les élus de Rouvroy, commune sur laquelle il travaille. Madame le Maire et une délégation d’élus étaient présents hier pour soutenir Vincent.

Non aux licenciements abusifs en Missions locales !

Après Ludovic ( Mission Locale du Grand Plateau Picard ), Virginie, Houleye et Kathleen ( Mission Locale de Wattrelos-Leers ), Vincent sera le 5ème camarade licencié de façon abusive dans le réseau des Missions Locales dans les Hauts-de-France en moins de six mois.

Toute la CGT était là !

Les multiples procédures sont donc lancées (ou se poursuivent) aux Prud’Hommes.

La CGT soutiendra jusqu’au bout ses camarades victimes de discriminations syndicales. Les licenciements abusifs n’arrêteront pas notre soutien et nos actions.

Annexes en téléchargement

l’actu en chiffres

10
Lits supprimésen 15 ans dans les hôpitaux !
0
Décès de la Covid19Hommage aux victimes
(au 26 septembre 2021)
10
Postes supprimésen 8 ans dans les hôpitaux !