Après avoir été bousculé, interpellé, effrayé même par le mouvement social d’une forme, d’une ampleur et d’une durée inédite, le gouvernement annonce qu’il ne changera pas de cap.