Après avoir été bousculé, interpellé, effrayé même par le mouvement social d’une forme, d’une ampleur et d’une durée inédite, le gouvernement annonce qu’il ne changera pas de cap.
Pour certains qui sont engagés depuis de nombreuses années, c’est le combat de toute une vie qu’ils voient partir en fumée. Ce qu’ils pensaient être un autre monde possible dans la construction des jours heureux est démantelé et remis en…